Archives du blog

Le guide des éditeurs de l’Imaginaire !

Le voilà tout beau tout frais, celui que vous attendiez avec impatience ! Bon peut-être que vous n’étiez pas au courant ? Cocyclics, site communautaire de bêta lecteurs (nous aurons l’occasion d’en reparler), vient d’éditer sa deuxième version de son guide des éditeurs du genre imaginaire.

ggg

Au sommaire de l’ouvrage, 90 fiches concernant autant d’éditeurs de SF, Fantasy et Fantastique et indiquant tous les éléments nécessaires pour bien cibler son éditeur:
– Les collections
– l’ouverture (ou non) aux débutants
– la taille attendue des manuscrits
– l’acceptation des séries
– la mode soumission
– le délai de réponse théorique
– l’adresse de l’éditeur

Pour compléter ce recueil indispensable : Jean-Claude Dunyach nous explique comment présenter son manuscrit à un éditeur, Cindy Van Wilder décrit les différents genres de l’imaginaire et enfin une double page est consacrée à la chaine du livre avec ses différents acteurs et leurs rôles. Vous en voulez encore ? Eh bien vous trouverez aussi les témoignages de 8 auteurs sur leur premier roman.

Pour tout dire je ne vois pas ce qui retiendra tout aspirant-auteur de l’Imaginaire de posséder ce petit guide, surtout qu’il ne coûte que 7 Euros en version papier (frais de port inclus) et 3 Euros en version électronique (format pdf). Il est même possible d’obtenir les deux versions pour 9 Euros.

Alors tout ce qu’il me reste à vous dire, c’est où trouver l’ouvrage : Editions Les tremplins de l’Imaginaire.

L’une rêve, L’autre pas, Nancy Kress

« L’une rêve, l’autre pas » est une novella de Nancy Kress qui reçut pour ce texte un grand nombre de prix :  le prix Hugo, le prix Nebula, le prix Asimov’s des lecteurs, le Grand Prix de l’Imaginaire et le prix décerné par Science Fiction Chronicle.

L'une reve l'autre pas

Résumé de l’éditeur

Alors que deux jumelles viennent au monde, l’une d’entre elles bénéficie d’une modification génétique qui lui permet de ne plus dormir. Huit heures d’éveil de plus par jour, un rêve pour apprendre, vivre et découvrir le monde… Huit heures qui feront aussi d’elle, un être à part.

Nancy Kress, l’auteur de Danse Aérienne, Les Hommes dénaturés ou du cycle de la Probabilité, est l’une des belles voix de l’imaginaire mondial, développant une science fiction au carrefour de la poésie, de la science et de la conscience sociale.

Dans cette nouvelle d’anticipation, un père décide de modifier génétiquement sa fille pour lui retirer le besoin de dormir. L’auteur exploitera très bien cette différence dans les besoins physiologiques pour mettre en avant les gains de productivité immédiatement exploités par l’ensemble de la société (école, entreprises…). En effet, plus de temps sans la contre partie de la fatigue, c’est la possibilité de travailler plus que les autres sur le même nombre de jours que ce soit lors des études ou de sa vie professionnelle, avec la réussite qui va avec. Se crée alors une différentiation de traitement entre les enfants « dormeurs » et les « non dormeurs ». La jalousie, l’envie mais aussi les dérapages liés à cette supériorité physiologiques sont traités avec subtilité sans pour autant offrir de solutions toutes faites. C’est somme toute, une histoire sur la nature humaine, une histoire de science-fiction bien menée tout au long d’un texte court (enfin ! J’ai une tendance à fatiguer des pavés de 500/600 pages).

En plus de la nouvella, vous trouverez dans le livre une interview de Nancy Kress qui intègre notamment celle que j’avais réalisée pour l’Aimant Littéraire (un atelier d’écriture en ligne dont j’aurais l’occasion de reparler). Vous trouverez mon interview originale complète ici: newwsletter de décembre 2012. A noter dans cette même newsletter une série de questions/réponses avec l’éditeur du livre, ActuSF.

Je dois avouer que j’ai toujours apprécié les livres de Nancy Kress – il serait dommage d’ailleurs de manquer sa trilogie sur la Probabilité – et avait déjà réalisé de menus travaux pour l’AL (biographie pour une newsletter, traduction d’un de ses posts sur l’écriture). Après ses fictions, ce sont ses deux livres sur l’écriture (les personnages: Characters, Emotion and Viewpoint et la structure : Beginnings, Middles and Ends) que j’ai lus en y retrouvant la même clarté que dans ses textes de SF. Pour ceux qui aspirent à écrire et n’ont pas peur de la langue de Shakespeare, je vous invite fortement à lire ces deux livres, ils résident aujourd’hui en bonne place dans ma bibliothèque « technique ».

Pour conclure ce rapide retour sur « l’une rêve et l’autre pas » et un auteur que j’affectionne, je vous laisserais sur une réponse de son interview qui concerne les aspirants-écrivains:

Une histoire professionnelle commencera avec quelque chose d’intéressant. L’écriture ne sera pas remplie de répétition inutile. Les détails seront concrets, ni vagues ni abstraits. Beaucoup de débutants ont encore besoin d’apprendre ces choses, et leurs débuts peuvent être abstraits, se perdant dans la trame de fond avec peu de détails sensoriels et un décor générique, plutôt que d’ouvrir sur le coeur de l’histoire.

Pour vous procurer « L’un rêve et l’autre pas », celà se passe sur le site des éditions-actusf: http://www.editions-actusf.fr/nancy-kress/l-une-reve-l-autre-pas

D’autres chroniques:

http://www.phenixweb.net/KRESS-Nancy-L-une-reve-l-autre-pas,4001

http://quoideneufsurmapile.blogspot.fr/2012/12/dormir-rever-peut-etre.html

http://efelle.canalblog.com/archives/2012/11/04/25499446.html

http://www.les-lectures-de-cachou.com/lune-reve-lautre-pas-nancy-kress/

http://www.traqueur-stellaire.net/2012/12/une-reve-autre-pas-nancy-kress/